Mes publications

Les mots ne s'absentent que rarement, sur les parvis d'aurore.
Ils ne prennent jamais de vacances. Les années passent dans leurs flots roulant, grondant, déchirant l'azur du petit matin de leur giboyeuse cavalcade.
Les mots ont pris le balai et fait le ménage, trié, classé, redoré le blason d'un atelier qui avait, peu à peu, pris l'aspect d'un capharnaüm.
Les mots toujours reviennent. La source ne saurait se tarir. Ils germent, hors les murs, comme des herbes sauvages.
Ils ont parfois besoin de reposer yeux et mains, et de changer quelque chose à leur univers, pour se donner écrin à leur taille.
Ils se préparent comme somptueux cadeaux, pour s'offrir, aux yeux passants et patients, bien avant qu'il ne soit l'heure du sapin, de la cheminée, et du traîneau.
Les mots ne font pas de caprices. Ils ne sont pas en berne. Ils voyagent chaque jour, en l'esprit qui les porte, et la résurgence ne tarde jamais.
Ils se reposent, de temps en temps marquent une pause, et se déposent dans le bassin de décantation des jours.
Restez vigilants, amis qui passez. Le vocabulaire veille au grain et les pages s'accumulent qui, un jour, font volumes. Prenez en soin: ce sont vieux grimoires qui disent une mémoire. C'est elle, une fois que nous avons tout oublié, qui nous donne encore la force de penser.

Xavier Lainé
Manosque, 12 novembre 2010

Voici donc une tentative de recensement de mes publications, ici et là. La liste n'en est pas exhaustive, jamais épuisée, toujours à mettre à jour. Mais il semble que, peu à peu tout ceci puisse faire "oeuvre", disponible aux pupilles éditoriales qui pourraient peut-être, un jour, s'y interresser. Qu'elles ne comptent pas sur moi pour les poursuivre de mes demandes de faveur. Je les sais bien trop harcelées d'une multitude de demandes de publications pour me perdre dans le flot qui les assaille.

**
*

1. Sur Calameo

*
1. Etats chroniques de poésie (poésie-journal) 14 juillet 2007-...



Volume 1 : Un chant, posé à l'ombre des étoiles

Volume 2 : Hivers à l'horizon des mots

Volume 3 : Pépites étoilées

Volume 4 : Un flacon entre des doigts de lune

Volume 5 : Lignes de fuite

Volume 6 : Un livre en pousse un autre

Volume 7 : Le poisson d'avril nage entre deux eaux

Volume 8 : Si souvent, nous voici défaits

Volume 9 : Ephéméride

Volume 10 : Stratégie du retrait

Volume 11 : Ouvrir la porte aux clameurs

Volume 12 : Franchies les portes obscures

Volume 13 : Vivre jamais ne nous libère

Volume 14 : Un parfum de terre

Volume 15 : Au jardin des cent fleurs

Volume 16 : Entre deux rangs d’herbes folles

Volume 17 : Des paroles sans neutralité

Volume 18 : Rêveries solitaires
http://www.calameo.com/read/000148676844711886104

Volume 19 : Etoile polaire ou croix du Sud

http://www.calameo.com/read/000148676f0dde174baed

Volume 20 : La parole est aux murs

http://www.calameo.com/read/000148676d5fdec859b3e

Volume 21 : Aux brumes matinales
http://www.calameo.com/read/0001486764d64f5c288cd

Volume 22 : C'est candeur que vivre

http://www.calameo.com/read/000148676ea2a46ab631b

Volume 23 : Ni meilleur, ni pire

http://www.calameo.com/read/0001486763be0b59795d2

Volume 24 : En la flamme affaiblie

http://www.calameo.com/read/000148676dc540c01d462

Volume 25 : Eternel exilé
http://www.calameo.com/read/000148676ebd7653da813

Volume 26 : Blotti entre mes mots
http://www.calameo.com/read/000148676c42c96fce599

Volume 27 : Vos nuits sont d'yeux luisants
(En préparation)

Volume 28 : Une aube délicate
(En préparation)

Volume 29 : Ici l'ombre
(En préparation)

Volume 30 : Un dernier chant
(En préparation)

*

2. Petit carnet du secret

Tu marches et tes yeux voient
Mais ils ne voient pas ce que ton cœur voit
.
Tu marches et tes yeux traversent
Aux passages cloutés d'une vie en-deçà
Ou au-delà
C'est selon

*

L'objectif de l'œil fixe une chose
Tandis que l'esprit divague à autre chose
La vie alors trépigne devant les portes du matin
.
Manosque, 4 décembre 2011


*

3. Times New Roman 12

En août 2010, par un heureux hasard, je rencontrais les éditions "Les mots fous" de Forcalquier sur un marché du livre, à Grambois.
Discussion amicale d'où est ressortie la proposition d'écrire une nouvelle sur le thème "le corps du texte". Avec le recul, me vient l'idée que, peut-être, l'invitation ait pu se parer d'incrédulité.



Je me mis donc au travail, et envoyais le texte que vous allez lire qui pompait généreusement parmi mes tous premiers "États chroniques de poésie", publiés au tout début de l'ère putride de la défunte République, le 14 juillet 2007, sur un timide blog mis à disposition par Orange (qui a par la suite sans crier gare supprimé ce service, sans doute parce qu'il ne rapportait pas assez, ou qu'il hébergeait trop de contestataires).

L'invitation à écrire était assortie d'une proposition de lecture publique, sur la place de Forcalquier, lors d'un évènement qui ne s'est pas reproduit depuis et qui se nommait "Rentrée nouvelles".

J'envoyais donc mon texte tout en prenant la précaution de prévenir que, conformément à mon personnage, je ne serais pas présent lors de la lecture, si toutefois il soulevait l'approbation des organisateurs et était lu.

Un grand silence se fit dans le sillage de mon envoi, puis j'appris par hasard que le texte avait été lu. Mais rien ne m'est revenu, ni de l'éditrice, ni des organisateurs de l'évènement.

Il n'y a pas que la République qui prend des allures putrides... Et peut-être d'ailleurs ne prend-elle se vent mauvais qu'en conséquence des inconséquences de nos chères élites ou prétendues telles.

Dans l'impossibilité éditoriale où je me trouve, pas d'autre solution donc que de me débarrasser de ces "oeuvres" par la voie informatique, en sachant qu'au moins là, elles seront lues. Plus tard, sans doute vous livrerai-je d'autres textes demeurés inédits car éternellement refusés par ce qui continue à se nommer le monde éditorial, mais qui cache bien mal ce qui officiellement est devenu (avec filière universitaire à la clef), "l'industrie du livre" et son pendant le "marché"... ce qui veut tout dire de la considération en laquelle sont tenus les créateurs.

Enfin, donc voilà, après plus d'un an de douloureuses ruminations, je vous livre ce texte sous format e-book fabrication maison.

Bonne lecture!



Xavier Lainé

Manosque, 5 décembre 2011





*


4. Trois poèmes pour Angye Gaona



Angye Gaona, poète colombienne, fut traduite devant l'injustice de son pays. Son procès commença le 23 janvier 2012.
http://fr.calameo.com/read/000148676bcce23865e61

*
5. Sentiers du silence

Un ouvrage endormi dans mes tiroirs depuis presque dix ans :
http://www.calameo.com/read/0001486761f076269a095

*
6. Lire dans l'écoulement du temps

Une compilation de petits textes publiés chaque matin sur Facebook :
http://www.calameo.com/read/0001486760569c780cb97

*
7. Disgrâces

Petits morceaux publiés chaque matin sur Facebook :
http://www.calameo.com/read/000148676564169af7f56

**



2. Ouvrages personnels
.
1. Requiem pour les enfants du siècle, précédé de Amadeus, suivi de Le Monde du poème

requiemxlain067.jpg

Publié en 2001 aux éditions de L'envol, l'éditeur ayant fait faillite sans respecter le contrat d'édition, cet ouvrage n'est actuellement disponible que chez des bouquinistes.

.

2. La mille et unième nuit c'était hier

couvlamilleetunimenuit1.jpg 

2003, une guerre s'impose dans le paysage, malgré l'indignation planétaire...
32 nuits, la plume trempée dans le poison de ce conflit, et verser des larmes sur les espérances de paix...
32 nuits, 32 poèmes partis aux quatre coins du monde et jusque dans la boite aux lettres de la maison blanche qui en accusait chaque jour réception...
32 poèmes qui ont fait leur chemin, d'abord sur internet, puis, en extrait, dans une revue...
32 poèmes qui cherchèrent vainement un éditeur, jusqu'à ce que Nicole Barrière, responsable de collection chez L'Harmattan, se penche sur leur sort...
6 années à lire et relire, réécrire et repenser....
6 années et le livre qui vient...
C'est si beau, le bruit d'un livre qui prend son envol, et s'ouvre entre mains fébriles, regard interloqué, incrédulité de l'auteur...
Il est désormais là, chacun peut le toucher et le lire, au rayon des libraires attentifs, ou le commander chez l'éditeur: 
Un extrait peut en être lu ici :
*

4. Rebelle est le poème, tâche rouge au paysage



Voilà qu'un printemps des poètes rebelle s'établit dans la marge manosquine de celui, officiel, mais monopolisé par quelques maons qui ne pensent qu'à elles-mêmes.
Alors, il suffit qu'un libraire y invite, et la prole se fait rebelle. Quatre jours durant la plume se trempe dans les lectures partagées, les bons moments de franche amitié échangés. Chaque jour, un texte est lu, puis publié en l'Atelier du poète.
Finalement, on sort de sa tombe une maison d'édition fantôme; on réunit les textes et les photographies de ce temps inoubliable; on en fait une brochure photocopiée, et comme on annonce un prix à l'estime, par solidarité, les photocopies ne seront pas facturées.
On décide alors de verser l'argent de la vente à un organisme humanitaire.
Seule ombre au tableau: nos contemprorains sont paumés, si on le leur dit pas la valeur d'un travail. Alors, les livrets demeurent en bonne place, sur le guichet de la Librairie Le Petit Pois.

Xavier Lainé, Rebelle est le poème, tâche rouge au paysage, éditions des Ferrages, collection In&dits
En vente exclusive sans prix prédéterminé (à vot'bon coeur), en la librairie, Place Saint Sauveur, 04100 Manosque (profitez de l'été pour faire le déplacement).

**

3. Anthologies


1. Le chant des larmes

lechantdeslarmes019.jpg

Livre collectif écrit par 20 auteurs francophones de divers pays (Maroc, Algérie, Tunisie, Cameroun, Québec, USA, France), voilà une oeuvre à plusieurs voix, une aventure collective sous la houlette de Abbassia Naïmi et de son Cercle des Amoureux de la poésie, publié par les éditions Lire et méditer.
Le livre peut être commandé en téléchargeant le bon de commande ci-joint ou en vous connectant sur le site: www.lecap-edition.fr

Et ici, un article paru sur internet:
Et un autre, paru dans la Voix de l'Oranie, en Algérie:
Encore un article, paru dans La dépêche:
Un article encore sur le site, "Le choix des libraires": http://www.lechoixdeslibraires.com/livre-107868-le-chant-des-larmes.htm

*

2. Poètes pour Haïti

 fwillem.gif

Répondant à l'appel de Khal Torabully, poète mauricien, et inquiet de ne pouvoir faire autre chose qu'écrire pour venir en aide au peuple haïtien sous les décombres, j'ai envoyé deux poèmes qui viennent de paraître sous la forme d'un livre électronique dont la vente est entièrement reversée aux organismes humanitaires...
Cette belle initiative fut un temps disponible uniquement sur internet : http://www.haiti2010-secourspoetique.net/

*

3. Attention travail

attentiontravail.jpg 

Disponible chez votre libraire,
Dans la collection Accent tonique 
« Attention Travail ! » 
Recueil de poèmes contemporains sur le travail 
coordonné par 
Nicole Barrière et Martine Glomeron 
Pourquoi un recueil de poèmes sur le travail ?
Des évènements tragiques témoignant du malaise dans le travail aujourd'hui, des travailleurs empêchés de faire et se rendant malades jusqu'à la destruction ont amené depuis quelques années les professionnels de la santé à s'interroger sur ces nouvelles formes de violence au travail (harcèlement, burn out, suicide, etc... accouplés aux violences économiques des patrons voyous et des licenciements ou de délocalisations). 
Interrogations des professionnels de santé, des syndicalistes, peur de managers, autant de rapports dans un langage codifié, normé, de l'ergonome, du sociologue, du juriste, du psychologue, mais la parole commune du travail qui pouvait la restituer ? 
Ces questions ont été soulevées dans le collectif « Travail et Démocratie ». 
Nous avons décidé de faire appel aux poètes pour qu'on entende d'autres voix. 
Paroles libres de travailleurs, de poètes, le peuple du travail et du poème rassemblé, mots renoués, mots détournés pour aboutir à ces textes de 
52 auteurs réunis dans ce recueil pour témoigner du travail aujourd’hui. 
ATTENTION TRAVAIL ! Les auteurs : 

Dominique Aguessy, Gabrielle Althen, Nicole Barrière, Jeanine Baude, Claude Beausoleil, Nazand Begikhani, Yves Bergeret, Claudine Bertrand, Jean-François Blavin, Gérald Bloncourt, Marie-Odile Bodenheimer, Nasser-Edine Boucheqif, Abdelmajid Benjelloun, Sylvie Biriouk, Guy Chaty, André Chenet, Sylvestre Clancier, Francis Combes, Françoise Coulmin, Jean-Luc Despax, Richard Dethyre, Aurélio Diaz Ronda, Charles Dobzynski, Andrea d’Urso, Mireille Fargier-Caruso, François Fournet, Françoise Geier, Martine Glomeron, Denis Heudre, Sylvain Josserand, Isabelle Lagny, Xavier Lainé, Benoist Magnat, Caroline Masini, Jean Metellus, Nathalie Moreau, José Muchnik, Roland Nadaus, Patrick Navaï, Daouda Ndiaye, Isabelle Normand, Jean Piercé, Bernard Pozier, Philippe Pujas, Erwann Rougé, Jacques Rousselin, Bruno Rullo, Jean-François Sene, Jean-Hubert Sittler, Eric Sivry, Ana Tot, Than Vân Ton-That. 
Contact pour la promotion de cet ouvrage : Nicole Barrière 

Tél. : 06 77 33 35 06 / E-mail : nicolebarriere@hotmail.fr 1/2 
*

4. Passages

Une parution dans un ouvrage collectif édité par la maison de poésie d'Amay (voir dans mes liens): Passages
 passages038.jpg

Pour commander cet ouvrage, c'est ici :
*

5. Nous la multitude

nouslamultitude042.jpg 

Il y a des jours de bonne surprise.
Ja savais avoir répondu présent, texte retenu parmi d'autres.
Je ne sais rien du Festival "La voix des mots", organisé en Bourgogne et qui donne l'occasion à publier chaque année, nouvelle anthologie.
L'an dernier, c'était "Si le rouge n'existait pas", publiée, elle aussi, aux éditions Le temps des cerises.
Le thème imposé cette année, tournait autour d'un vers de Desnos: "Se heurter à la foule et courir par les rues".
Voilà le livre paru. Il éclairait ma boite aux lettres de toute sa présence. Il peut, désormais, être réservé, dans toutes les bonnes librairies.

*
6. Les cygnes de l'aube


cygnesdelaube.png


Paru fin octobre 2011

"LES CYGNES DE L'AUBE "

Anthologie de Poètes du monde et scénario poétique

Production


Ce livre regroupe les textes de 29 auteurs de 9 pays : France, Algérie, Maroc, Tunisie, Cameroun, République du Congo, Ile Maurice, Canada et USA.

Il a été produit dans le but de rassembler les diverses sensibilités de poètes vivants contemporains francophones, ayant déjà publié ou non, autour du thème : « Les Hommes et les peuples en quête d'un mieux-vivre existentiel, social et culturel ». Chaque poème ne devant pas dépasser 13 vers.

Les auteurs retenus ont participé à soulever la Lyre de la Poésie libre contemporaine en respectant ces contraintes d'écriture. Abbassia NAIMI a écrit le scénario, coordonné le projet et dirigé la publication.

Les Cygnes de l'Aube est une réalisation du ''produire-ensemble'', qui renforce les liens d'amitié. Ce travail a été mené en partie grâce au réseau social Facebook par la chaîne des poètes amis qui y sont inscrits.

Pour tous renseignements, commandes etc : http://www.lireetmediter.fr/

**

4. Parutions en revues


1. Filigranes
.
1. Les débuts de l'aventure
Filigranes fut la première revue à me publier, dès son n°16, publié au quatrième trimestre 1989. Les errements de vie me tinrent ensuite à distance. Je renouais avec la publication en revue sept ans plus tard, et ce fut de nouveau Filigranes qui m'ouvrit ses pages, dans ses n° 36 du quatrième trimestre 1996; 39, en novembre 1997; 40, en avril 1998; 41, septembre 1998; 42, décembre 1998; 46, avril 2000; 47, août 2000; 49 avril 2001; 50, juillet 2001; 52, avril 2002; 55, avril 2003; 56, juillet 2003; 60, novembre 2004; 61, mars 2005; 63, novembre 2005; 65, juillet 2006. 
.
2. Filigranes, n° 72
C'est une histoire qui dure depuis 1987, date de parution de mon premier poème "Regards ferroviaires".
Elle dure depuis, et régulièrement, au rythme de mes propres écritures.
Il m'est arrivé, trop peu je l'avoue, de participer aux séminaires, ateliers d'écriture et comités de lecture de la revue. Ce fut à chaque fois une fête, me plongeant dans l'incroyable plaisir d'écrire.
C'est une revue comme il n'en est que trop peu, qui est à la fois outil au service des auteurs et au service de l'écriture, par delà les barrières de la reconnaissance.
C'est une aventure qui dure par les lecteurs qui la soutiennent et par les auteurs qui y participent. Chacun ici ayant sa chance...
J'avais pris rendez-vous avec le numéro 72 dont le thème était "Science et fiction". Thème qui m'a inspiré "En mon île intérieure", poème  pensée ou pensée faite poème...
Je viens de recevoir la revue Filigranes avec toujours le même plaisir renouvelé, et d'y découvrir mon texte. Alors, allez voir chez eux, il y fait bon flâner, et si les âmes d'écriture veulent tenter l'aventure, qu'elles se laissent tenter : c'est un territoire accueillant à encourager, absolument et résolument.
.
3. Filigranes n° 73
C'est un fameux plaisir que d'ouvrir sa boite aux lettres, d'y découvrir une enveloppe kraft et dedans, le numéro 73 de la revue Filigranes...
On regarde rapidement le sommaire...
Rien dans le sommaire, alors, on se dit que ce sera pour une autre fois....
Et puis, malgré tout, on feuillette les pages et là, surprise, page 46, ma "Demeure ouverte d'espérance" est là, clandestine, ombre parmi les textes, déposée comme un cadeau offert à mes yeux....
L'aventure se poursuit. Elle dure depuis le mois de novembre 1989. Vingt ans de fidèle échange, de fructueuse participation, même si le temps ne m'a permis que rarement de participer aux séminaires de la revue. Vingt ans de route commune au jardin des mots!
.
4. Filigranes n°75

Vingt cinq ans: le bel âge, et toujours ce fameux plaisir d'ouvrir ma boite aux lettres, d'y découvrir une enveloppe kraft et dedans, le numéro 75 de la revue Filigranes...
J'ouvre et jette un oeil furtif sur le sommaire...
Voilà qu'apparaissent mes propres mots, étrange exploration venue de mon premier texte publié entre ces pages, en 1989 et celui-ci....
L'aventure se poursuit, presque depuis le début... Même si, parfois le regret de ne savoir être plus présent  et apporter une contribution, plus... physique à cette belle entreprise.
C'est une expérience rare que celle-ci. je vous invite dans cette danse des mots qui se poursuit, au fil des ans. Le plus simple serait de s'abonner, et de prendre part au voyage.
.
5. Filigranes n°76

Filigranes : l'aventure se poursuit, avec le regret de ne pouvoir plus souvent participer aux séminaires d'écriture partagée.
.
6. Filigranes n°77

 On ne renonce pas facilement à la fidélité.
L'écriture, parfois est ferment de belles rencontres.
Celle qui se produisit en 1989 est à l'origine de bien belles recherches et découvertes. Il agît comme le révélateur d'un tsunami de mots et de phrases: l'écriture comme seul justification d'être et de vivre, dans la curiosité insatiable des jours.
Et voici que le numéro 77 de Filigranes ne déroge pas. Combien de textes déjà publiés ici? Je ne sais: quand on aime, on ne compte pas!
Il vous reste donc à soutenir cette si belle initiative qui survit, ence siècle d'humanités perverties et propose ses bien beaux services, à ceux que la plume démange.
.
Pour participer à la revue, à l'activité du collectif, en commander des exemplaires : c'est ici : http://www.ecriture-partagee.com/Fili/a_fili.htm , ou, dans mes liens, en cliquant sur Filigranes.
*
7. Filigranes n°78
 "Eternels voyageurs" est paru dans la livraison de ce beau numéro.
 *
8. Filigranes 79
 Le dit d'entre deux eaux, vient d'y être publié.
*
9. Filigranes n°80
Une fois de plus, Filigranes, et la beauté en partage...
Mes mots y trouvent amical refuge : "Affranchi, totalement affranchi" vient d'y découvrir sa place.
Merci.
.
Pour participer à la revue, à l'activité du collectif, en commander des exemplaires : c'est ici : http://www.ecriture-partagee.com/Fili/a_fili.htm , ou, dans mes liens, en cliquant sur Filigranes.

**
2. Cahiers de poésie
cahiersdeposie030.jpg
n°15 : "Un jour ma ville"
- n°16 : "La grande transhumance"
n°17 : deux textes de 2002, "En attendant Matthieu"
n°18 : les trois textes de la "Trilogie parisienne", affichés ici en décembre 2008
n°19 : deux poèmes
- n°21 : "Le chant qui s'élève", trois poèmes
- n°22 : "Poème en quatre temps"
n°23 : "L'ultime feu" & "Le jour d'après"
- n°24 : "J'attendrai", "Entre les bras de Morphée" & "Corpus habebat"
- n°25 : "Rien que code barre" (Poème en quatre actes)
n°26 : "En quel sens irons-nous?" 
Merci aux Cahiers de Poésie, et à Joseph Ouakine, qui, presque à chaque livraison, permet à mon écriture d'exister, hors les murs secrets de mon atelier.
Ces ouvrages peuvent être commandé en suivant le lien:
**
3. Intuitions
 intuitions12039.jpg
J'avais envoyé, à tout hasard, un poème, pour contribuer à la belle initiative des éditions "Ici et Ailleurs" qui ont décidé de mettre les sommes collectées par la vente du numéro 12 de leur revue "Intuitions", au service de la Croix Rouge internationale, et ainsi venir en aide aux victimes du séisme en Haïti...
Ce texte a été retenu.
Vous trouverez, en document ci-joint, un bon de commande... Je ne sais s'il est encore d'actualité. mais, si le coeur vous en dit...
Il n'y a pas de mal à répandre le bien...
D'avance, merci...
**
4. La voix des autres
La voix des Autres, une amitié internet qui vient se nouer entre les pages.
 lavoixdesautres4041.jpg
Pour s'abonner, c'est ici:
Une critique de cette parution est lisible ici :
**
5. Diptyque
Diptyque 1
28469128605843840727100000739375630189545652030s.jpg 
La revue Diptyque, nouvellement créée par Florence Noël, me fait l'amitié d'insérer, dès son premier numéro, deux de mes propositions de textes.
C'est un courage qu'il faut souligner que de créer une nouvelle revue de cette qualité dans un contexte aussi difficile pour la création.
Je vous invite donc à la soutenir en vous y abonnant ou en passant commande de ce numéro, à votre guise.
Vous trouverez tous renseignements ici : http://diptyque.wordpress.com/a-propos/
Voici quelques retours sur cette belle parution:

.
Diptyque n°2
 
En lumières intérieures se décline ce deuxième versant. Quel plaisir pour l'oeil et les sens, et l'intelligence qu'une belle revue façonnée avec amour.
Et quelle chance de faire partie du voyage!
*
Pour commander la revue et s'y abonner : http://diptyque.wordpress.com/a-propos/

**
6. Nouveaux délits

Revue de poésie vive et dérivés
Numéro 37
nouveauxdlits37.jpg
 Oct. Nov. Déc. 2010
Le retour… peut-être pas éternel mais retour quand même. 
Après une pause estivale, la première depuis les 7 ans d’existence de la revue, il en fallait vraiment une, voici donc la rentrée avec de légers changements - car il y a un moment où il faut secouer les habitudes sous peine d’encroûtement et de lassitude de part et d’autres, chez vous lectrices-lecteurs et chez moi, femme-orchestre certes, mais certainement pas machine à fabriquer une revue. C’est donc avec un plaisir renouvelé que je vous présente ce numéro trente-sept, qui je l’espère vous titillera les fibres sensibles. C’est le dernier numéro de cette année 2010, nous nous retrouverons donc en janvier, d’ici là bien des feuilles seront tombées, mais sans aucun doute que leur compost sentira bien meilleur que l’odeur actuelle de ce pays. 
CG 
On peut compter le nombre de pommes dans un arbre, mais l'on ne peut jamais compter le nombre d'arbres dans une pomme. 
Proverbe Rom
AU SOMMAIRE 
Délit poétiques et dérivés : 
Frédérique Mirande (Pyrénées-Atlantique), poèmes extraits d’Entrée en ma terre 
Michel Host (Paris), Qu’êtes-vous, femmes, devenues ? XXIV onzains royaux (version intégrale) 
Francis Gast (Strasbourg),  cinq poèmes 
Jean-Marc La Frenière (Québec), quatre textes inédits 
Xavier Lainé (Alpes de Hte Provence),  Poétique d’évolution « Mettre ensemble les fragments épars d’une pensée puzzle » 
Délit de mémoire : Jean-Marc Couvé (Seine Maritime), Battu (extraits) 
Délit de résonance : une revue, un film, un livre.
184small.jpg
Illustrateur : 
Jean-Louis Millet 
Nouveaux Délits  - Octobre 2010  -  ISSN : 1761-6530  -  Dépôt légal : à parution  - Auto-impression sur papier recyclé-  Autodiffusion  - femme-orchestre : Cathy Garcia illustrateur : Jean-Louis Millet  correcteur : Michel Host
Adresse postale : Association Nouveaux Délits - Létou - 46330 St Cirq-Lapopie 
**
7. L'arbre à paroles, n°125, juillet-août-septembre 2004
earbreparolesn125069.jpg
Maison de la poésie d'Amay
**
8. La revue Commune, n°36, frimaire 213 (décembre 2004)
revuecommunen36068.jpg
revue.commune∂wanadoo.fr



 (Page en construction permanente)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire