samedi 27 mai 2017

-Dit du 5 mai 2017-









Tu rends à Epiménide
Ce qui lui appartient

« Tous les crétois sont des menteurs »
Disait-il
Mais lui-même en était
Il était donc menteur
Ses affirmations fausses
Mais si sa formule était fausse
Dès lors il mentait
Et son propos était vrai

Nous y voici
Nous y voilà

Quoi que tu en penses
Ils t’imposent leur choix
Qui n’en est pas un

Alors tu vas d’heure en heure hésitant
Tu voudrais bien claquer la porte 
Fuir résolument mauvaise vie
D’où ton libre arbitre
Lentement est exclu


Ici et là on s’invective
Les insultes volent bas
C’est foire d’empoigne
A qui se considère comme « raisonnable »



Or désormais il n’est plus aucune raison


© Xavier Lainé, mai 2017 - Où que tu tombes, extrait, tous droits de reproduction réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire