lundi 15 mai 2017

-Dit du 28 avril 2017-








Tu contemples le désastre
Vindicatifs en diable
Volent les propos de fiel

Ha! Comme ils doivent rire
Eux
Qui en rêvaient


Tu écourtes ta nuit
Sommeil en berne 
Angoisses et mauvais rêves
Te laissent bien avant l’aube
Epuisé d’être là
Devant tes impuissances


Une fois de plus
Te voilà tombé du mauvais côté
Comme tortue sur le dos
Tu ne sais comment te rétablir

C’est là que s’en viennent
Les éternelles ritournelles
Quel que soit ton choix
Elles viendront retourner
Le couteau des culpabilités
Dans ta plaie de n’avoir vécu
Que pour cette destruction

Tu rêves d’un endroit solitaire

D’un endroit solidaire


© Xavier Lainé, mai 2017 - Où que tu tombes, extrait, tous droits de reproduction réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire