lundi 22 mai 2017

-Dit du 1er mai 2017-








Tournent 
Tournent dans ta tête
Les mots impossibles
Pour ne pas attiser
Haines et rejets

Cultives
Cultives ta terre
Ton enclave de paix
A l’ombre de noisetier bienveillant


Venez donc les gens
Ici nous pourrions fomenter
Les bases d’un autre jour
D’une autre heure

Qu’aurions-nous donc à perdre
Sinon un peu de temps
Qui tel que sont les choses
Ne nous rapporte guère


Ouvrez
Ouvrez donc vos ouïes
Laissez vos coeurs chanter
Marchons sur la terre boueuse
D’après les orages 

Nous nous savons périssables
Nous aurions dû nous causer plus tôt

Pour éradiquer nos monstres


© Xavier Lainé, mai 2017 - Où que tu tombes, extrait, tous droits de reproduction réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire