vendredi 17 février 2017

VII-1 - Les mois passent





VII-1

Les mois passent
tu n’as pu voler un instant
Au diable qui agite ton existence
Aucun mot arraché au quotidien
Aucune image défaite de ces journées
Aucun son dans l’obscurité hivernale

Les mois passent
tu n’as rien fait que courir
Après le temps après l’argent après toi-même

Tes semelles de plomb
Te rivent au désert
Te rivent aux berges
D’une vie vide

En un mois tu n’as rien volé donc
Tes ailes engluées de mazout
Ont scellé ta plume au silence ordinaire

Ainsi vont tes amis
Ainsi vont tes parents
Ainsi vont tes enfants

Leurs ailes définitivement atrophiées
Les maintiennent à l’orée d’un siècle
Mystérieusement identique au précédent

Les mois passent
tu n’as abordé nul désert


Sinon en des nuits agitées de songes


© Xavier Lainé 2017 - Pronoms indéfinis, recueil inédit II - Tu

Octobre 2002 – Décembre 2005
Manosque - Aix - Paris - Liège - Forcalquier - Tourtour - Chaumont-Gistoux – Volstroff – L’échalp – Abriès – Saint Saturnin les Avignon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire