mercredi 8 février 2017

II/IV - Livia est assise







II/IV

Livia est assise, sagement vêtue au café de la gare.
Café froid et sans âme
Aussi froid que le ciel bleu
et le vent qui traverse les lieux.

Livia est assise devant une boite de sucettes
L'une dans sa main Livia se dandine
Regarde derrière elle.
Maman discute, ne la regarde même pas.

Gare TGV Aix.
Livia tend sa sucette à Maman
Maman, regarde moi donc
Livia ouvre la boite
Maman discute, ne la regarde pas
Livia en saisit une, une autre...
Maman: «  J'ai dit, non »
Non.

Gare TGV Aix
Le froid n'incite guère à rester
Aussi froid que le ciel est bleu
N’ont pas le sens de l'accueil
Livia reste inaudible
Elle réfléchit en aspirant sur sa paille

Gare TGV Aix
les petits faits quotidiens
ont tant et tant d'importance
Même sous le ciel bleu et dans un café froid

© Xavier Lainé 2017 - Pronoms indéfinis, recueil inédit II - Tu

Octobre 2002 – Décembre 2005
Manosque - Aix - Paris - Liège - Forcalquier - Tourtour - Chaumont-Gistoux – Volstroff – L’échalp – Abriès – Saint Saturnin les Avignon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire