dimanche 5 février 2017

II/II - Ainsi estimais-tu






II/II

Ainsi estimais-tu avoir mieux à faire
Et sans doute avais-tu raison

Tu affirmais ne pas être né pour l’échec
Et l’échec te rattrapais à chaque étape
L’échec inexorable face au temps qui passe
Tu affirmais ton devoir pour un fils
Devoir filial mais devoir
Né sous la contrainte
Tu ne savais vivre que sous son emprise

Devoir
Tiens-toi droit
Devoir
Fais un effort

Mais tu estimais avoir mieux à faire
Et sans doute avais-tu bien raison
Nous sommes tous nés pour autre chose
Que ce que nous vivons

Devons-nous renier ceux dont l’existence
Est une fuite inexorable
Tendue entre deux points
La vie--------------------------------------------------------------la mort

Nous estimons tous avoir mieux à faire
Le problème est ici
C’est que nous ne faisons pas toujours mieux
Même en croyant bien faire




© Xavier Lainé 2017 - Pronoms indéfinis, recueil inédit II - Tu

Octobre 2002 – Décembre 2005
Manosque - Aix - Paris - Liège - Forcalquier - Tourtour - Chaumont-Gistoux – Volstroff – L’échalp – Abriès – Saint Saturnin les Avignon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire