samedi 4 février 2017

II/I - Ainsi, te voici, Toi aussi







II/I

Ainsi, te voici, toi aussi
Un homme parmi les hommes
En proie à d’étranges désespoirs

Tu cherches une raison
Ton soucis se fait vague

Le poète a bien tort, vois-tu, de se mettre un grand P
Un grand P qui l’isole de toute la création.

Le poète est vivant s’il se fond dans le siècle.
Mais c’est une autre histoire dans un temps à venir.

Tu erres un instant au long de pages romanesques.
Tu erres, tu ne comprends pas ce qui fait le succès
Cette étrange alchimie contée par Simone
De Beauvoir en son monde insolent

Le Poète vit à Paris, fréquente les salons
Le poète écrit une œuvre posthume et se tait

Le monde tourne si bien sans Poète, sans poète
Et sans la poésie

Le monde tourne mais sur lui-même

Tu songes et tu explores
Quelque chose en silence
Entre les mots du roman

Poète, poète, étranger au poème

L’homme tournait sur lui-même
Son monde perdait le sens

La préoccupation de l’écrivain bourgeois
Ne rencontrera jamais la pensée du quidam


© Xavier Lainé 2017 - Pronoms indéfinis, recueil inédit II - Tu

Octobre 2002 – Décembre 2005
Manosque - Aix - Paris - Liège - Forcalquier - Tourtour - Chaumont-Gistoux – Volstroff – L’échalp – Abriès – Saint Saturnin les Avignon





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire