mardi 24 janvier 2017

Abordant aux rives d'étrange pays


"Gammes", carnet - Photographie de Xavier Lainé, tous droits de reproduction réservés


Abordant aux rives d’étrange pays
Inconnu encore de nos pauvres yeux
Juste après qu’apocalypse vint
Rayant tout ce qui fut

Me vint d’inventer d’autres mondes
Peuplés d’hommes évolutions
Evolutionnaires à l’oeuvre insoumise
Qui ne seraient ni maîtres ni esclaves
Ni soumis ni arrogants
Ayant appris l’intelligence
Et la symbiose

Appris à lire dans le chant d’un oiseau
Dans la force d’une vague
Tout l’art d’être
Ni dominé ni dominateur
Mais ému devant ce qui advient
De muette vie palpitante
Toute de beauté silencieuse


Dans sa gestation maternelle


Extrait de "Gammes", carnets inédits

© Xavier Lainé, avril 2011, juin-juillet-septembre-novembre 2013, janvier-février-avril-mai-juin-juillet-août 2014, septembre-octobre-novembre 2015, février-novembre-décembre 2016, janvier 2017




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire