vendredi 28 octobre 2016

Etat chronique de poésie 2949





2949

Ils t'attendent
Le gourdin de leurs chiffres
Tenu en main sale
.
Ils tapent
Ne cherchent pas à savoir
Il leur faut tes cris
De rage et de désespoir
.
Ils t'attendent
Le gourdin de leurs chiffres
Tenu en main sale
.
Ils se prétendent de conseil
Tu les paies
Ils se révèlent
Les agents dans l'ombre
D'autres qui gouvernent
.
Ils sont l'oeil
De la dictature du chiffre
Jamais ne trouvent grâce
A leurs yeux mercantiles
Le moindre mot
.
Ils posent les barreaux
De leur comptable pensée
Sur le déclin de tes jours

*

J'aurais pu croire
Arrivé en cet âge
Pouvoir vivre apaisé
.
Me suis battu pour ça
Ai si souvent été roué
Pour une idée
.
Me voilà devant la fin
Mes yeux contemplent
L'ampleur de nos déchéances
.
Où j'espérais de la joie
Ils offrent meurtres et suicides
Etalés à la une
De leur triste gouvernance
.


1er septembre 2016

© Xavier Lainé, octobre 2016, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire