mardi 11 octobre 2016

Etat chronique de poésie 2936





2936

Errant
Ne sais
Qu'être
Ni bien
Ni mal
Etre
.
Simplement

*

Puis à mains nues
A voix émue
Guider
Ouvrir
Mettre un pied
Me glisser tout entier
Pour que rien ne se ferme
Ne se referme
Que s'ouvrent prisons
Du corps et âme
Ame
Esprit attendri
Pour contrer
Les frappeurs
Les malheurs
Les misérables farceurs

*

Suis en cet état
Lointain
Où chaque chose vue
Ou entrevue
Paraît si peu
A hauteur de la tâche
A grandeur d'oeuvre
.
Voudrais savoir
Mais toujours doute s'insinue
Alors fais avec
Hésite sur chemin à prendre
Découvre entre les herbes
Sentiers depuis longtemps tracés
Que nul n'emprunte plus
Embarqué sur l'autoroute
Où vont comme bolides
Les idées arrêtées
Monstres froids et tout faits
.


12 août 2016

© Xavier Lainé, août 2016, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire