lundi 12 septembre 2016

Etat chronique de poésie 2916





2916

Dans l'aube crue
Monte l'appel de saison
Un doux murmure dans les herbes
Une envie de rouler
En bas de la pente
Ivre de soleil

*

J'ai cueilli trois brins d'herbe
En ai tressé couronne
A déposer sur la tête de muse
Histoire de rêver encore
Une improbable jeunesse

*

La sueur nous aveugle
Autant que la précipitation
.
Nous voici haletant
Sur le boulevard de nos erreurs
.
Nous avançons dans le petit jour
Ardentes nuées nous brûlent
.
Point de repos aux âmes éperdues
Le monde en tête elles vont
Creusent la fosse
Où enterrer leurs désirs

*

D'un promontoire
Tu contemples les mouvements
De la foule compacte
Qui erre
.
Vacances qu'ils disent
Tiroirs caisses qu'ils cachent
Mais n'en disent mot
Car leur faut faire oublier
Qu'êtes objets entre leurs griffes

*

Un clin d'oeil encore
A celles et ceux qui poursuivent
Sur les routes de la mémoire
La lutte pour devenir
Ce que nous n'avons jamais su être encore
.
Ce que nous ne saurons jamais vraiment
.


21 juillet 2016

© Xavier Lainé, août 2016, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire