mercredi 24 août 2016

Etat chronique de poésie 2908





2908

Parfois me dit
Qu'en allant
Sur le chemin de mémoires
Défaillantes
Nous finirons
Par n'être plus
Qu'ombre de nous-mêmes
.
Vient l'heure de vacances
Savez-vous
Cette chose si récente
Que nul ne dit plus
En quoi le mot
Ni comment
S'est si bien répandu
Qu'il paraît presque
Une normalité
.
Mes arrières grand-parents
N'en savaient rien
Ils trimaient
Oeuvraient
Ne se posaient jamais
La question du repos
.
Car leur condition était
De se mettre à l'ouvrage
Pour survivre encore un jour
L'orage de l'histoire
Les poussait un peu plus loin
Sitôt arrivés
Se mettaient à l'oeuvre
Sans un temps de répit
.
Savez-vous combien de morts
A la porte des mines
Combien de luttes
Pour vos cinq semaines
Personne n'en dit mot
Nul n'en parle
Des fois que vous pensiez
A vous mettre en révolte
Pour en obtenir un peu plus
.
Ainsi va le rouleau compresseur
.


4 juillet 2016

© Xavier Lainé, juillet 2016, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire