lundi 22 août 2016

Etat chronique de poésie 2906





2906

A peu près rien
Sous le soleil
Sinon sommeil
Toujours trop court
.
Se lever
Malgré tout
Avec un goût d'orage
Un goût de rage
Juste avant plomb
Posé sur les paupières
A l'heure de retrousser
Les manches
De cracher dans ses mains
De s'y mettre
Malgré tout
Malgré rien
Pour s'y mettre
Parce qu'il faut
Justifier
Gagner pitance
Droit de vie et de mort
Toujours suspendu
Au-dessus de ta tête
Sans repos

*

Sans repos va
Sans repos veille
Sans repos te révolte
.
Tu voudrais
Pourtant
Mais ne peut
.
Chaque jour suffit à peine
A chaque instant suffit ta peine
Tu dois
Il faut
.
En ce nom
Trime
Puis reste
Devant fortune fondue
Au soleil des réquisitions
Ne te laissent qu'un peu
.


1er juillet 2016

© Xavier Lainé, juillet 2016, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire