samedi 2 juillet 2016

Etat chronique de poésie 2869





2869

J'ai longuement hésité
Sur le seuil du jour
Pour le chemin à prendre
Où les rêves pourraient aller
De leur pas tranquille
.
Nous marchions à l'ombre
Depuis si longtemps
Nos lèvres cousues
Pour ne pas protester

*

Un secret destin
Vient enfin
Avec les fruits
De la révolte
.
De places en places
Monte le cri
Qui répond en écho
Aux souffrances endurées

*

Vous irez de ce pas
Construire un autre temps
Ecrirez les pages
D'autres histoires
Où liberté corsetée
N'aura plus cours
.
J'irai vous rejoindre
En cette carmagnole
Poussant devant elle
Les derniers avatars
D'un monde périmé

*

A la naissance du jour
Ai déposé sur la rive
Le souvenir de tendres amours
.
M'étais égaré
Ne sachant à quelle tendresse
Vouer ma peau blessée
.
Tant vont qui ne savent
Désormais que tout s'écroule
En quel fleuve se baigner
.


24 mai 2016

© Xavier Lainé, juin 2016, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire