dimanche 8 mai 2016

Etat chronique de poésie 2821





2821

A l'aube Orphée ne savait plus
.
Paroles d'aurore déchirées
S'en va pleurant
Gémissant sous les cieux gris
.
Quelque chose de défait
A l'horizon défini
Par l'avancée des jougs
.
Orphée ne sait
.
Coeur à l'agonie
Contemple d'un œil incrédule
Le meurtre répété
.
L'enfer ici bas
Euridice sauvée par l'autre
Le vrai où demeure sa flamme
.
Orphée erre et ignore tout
.
Voudrais savoir construire
Sans mode d'emploi
L'amour rêvé
.
Monde couvert de guenilles
S'en vont par les immondices
Les reliquats d'humaine certitude
.
Orphée allume sa flamme
.
Au bord de cet enfer
Quelque chose vient
Qui saurait éteindre
.
Tu iras encore d'un pas tranquille
T'enquérir des souffrances
Poser tes mains de hasard
Sur l'échine douloureuse
D'avoir si longtemps cheminé
.
Euridice perdue
Âme délaissée
Sur des rives sans sommeil
.


2 avril 2016

© Xavier Lainé, avril 2016, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire