mercredi 13 avril 2016

Etat chronique de poésie 2800





2800

Je ne serai pas
Pourtant je suis
Je marche et je tempête
Je vitupère en diable
En cet Etat sans boussole

*

Vous viendrez à juste raison
Me reprocher mon absence
A vos côtés lorsqu'enfin
Vous vous mettez en route
.
Vous viendrez à juste raison
Critiquer mon discours
Qui demeure discours
Lorsque je brille par mon absence
.
C'est une loi fort libérale
Qui régit ma vie et sa servitude
Depuis si longtemps bien solitaire
J'en critique les chaines
Sans que nul ne trouve à y redire
.
C'est une loi fort libérale
Qui dit qu'à travailler plus
Tu gagnerais plus
Sans regarder au prix de tes chaines
.
C'est une loi fort libérale
Qui m'invite à nier votre humanité
Pour mon petit confort bourgeois
Gagné au mépris de vos souffrances
.
Vous me reprocherez à juste titre
De n'avoir pas marché avec vous
Contre le poids de ces chaines
Et vous aurez raison
.
Rien ne justifie mon absence
Sinon qu'à mon grand âge désormais
A trop vouloir maintenir un peu d'humanité
Derrière vos souffrances
L'équilibre est si précaire
Qu'une journée sans salaire
Me verrait le nez dans le ruisseau
Et Rousseau n'y serait pour rien
.

10 mars 2016

© Xavier Lainé, mars 2016, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire