mercredi 30 mars 2016

Etat chronique de poésie 2788





2788

Alors ?
.
Alors...
.
Atterré !

*

Tant de dit et de redit
Tant qu'il en vient nausée
A ressasser sempiternelles
Balivernes usées
.
Tant qui se dit
Tant qui se répète
Propos insipides
Ou nauséabonds
.
Qu'à ouvrir yeux et oreilles
Vertige te prend et ne te quitte

*

Quelque chose de grippé
En l'âge qui vient
Car n'a pas vécu si longtemps
Pour voir réduites toutes espérances
.
Te revois encore
En ta prime jeunesse
Brandissant de plume sûre
La soif d'une autre vie
.
Toujours remise au lendemain
La voilà qui se détricote
Sous le couteau des malfrats

*

Atterré tu abordes le journaliste
Atterré tu t'enfermes en ta nuit
.
Puisque rien n'est jamais venu
Qui te rende légère la vie
En viens parfois à souhaiter
Que le calvaire ne dure pas trop
Que fin s'en vienne débonnaire
Sans l'avoir provoquée
Mais sereine
Abréger tes tourments
Eponger tes larmes
.


25 février 2016

© Xavier Lainé, mars 2016, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire