jeudi 4 février 2016

Etat chronique de poésie 2742





2742

Tu t'assois sur le seuil,
Regarde passer les jours,
Tente d'en appréhender le vol,
Sans résultat

*

Si souvent
La tête dans les étoiles
Tu rêves d'autre chose
Autrement
Autre part
(Sur une toile de Joan Miro)

*

Tu vas de ce pas incertain
Suivre les entiers perdus
Les chemins creux
.
Jamais ne brille ton étoile
Car ne sais si seulement une
Te suivrait depuis naissance
Jusqu'à trépas
.
Tant vont en étrange méandres
Les routes suivies
Parfois abandonnées
Faute de courage
Pour survivre

*

Stephen te fais rêver
Qui défie le temps
De son corps et de son esprit
.
Voudrais te trouver un trou noir
Où te projeter corps et bien
Et voir de l'autre côté
Si Alice te tendrait encore
Le miroir de son âme

*

Aux matins d'incertitudes
Tu sais demain devoir reprendre la route
Qui va en nombreuses haltes
Puiser en multiples souffrances
Ce que le monde offre de traumatismes
En l'échine courbée d'un peuple
Devenu étrangement silencieux
Démuni devant l'absence
.


3 janvier 2016

© Xavier Lainé, janvier 2016, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire