mercredi 27 janvier 2016

Etat chronique de poésie 2734





2734

Si tu savais
De quoi tiendrait ton chemin
Cela vaudrait-il
De te lever matin
J'en doute
J'en doute
.
Si tu savais
De quoi ta vie serait tissée
Cela vaudrait-il
De naître un jour
J'en doute
J'en doute
.
Si tu savais
De quel chant alimenter tes heures
Cela vaudrait-il la peine
De t'assoir au coin du feu
J'en doute
J'en doute
.
Si tu ne savais
En chaque seconde
Que rabâcher les mêmes mots
Sans jamais rien inventer
Que ce qui est déjà
Cela vaudrait-il tant de peine
A vivre chaque jour
Chaque heure
Chaque seconde
.
J'en doute
J'en doute

*

Chaque heure est à déguster
Chaque jour est un miracle
Puisque vivant te sais
.
Dès lors marche
Sens l'air frais
Sur tes épaules usées
.
Contemples le défilement
Des heures et des jours
N'ai crainte du lendemain
.

26 décembre 2015

© Xavier Lainé, janvier 2016, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire