dimanche 10 janvier 2016

Etat chronique de poésie 2680





2680

Les digues ayant cédé
Quel chemin prendre
Qui te conduise plus haut
Evitant la boue
En ces bas-fonds
D'une vie non souhaitée
.
Te faire rempart des mots
Cache sexe d'un poème
Nu gravir la pente
A la force des ongles
A la faveur d'une plume
Qui sache encore griffer
La surface souillée
.
En triste pays
Lumières vacillantes
Sous le vent des humiliations
Tu ramasses les pensées éparses
Sous le grand vent totalitaire
Semé de mains de maîtres
Par les garants d'un temps sombre
.
A l'automne permanent
Tu opposes l'or des feuilles
Les doux mots murmurés
Pour te prouver encore
Exister

*

Mon poème du jour
Aura l'allure d'une page blanche
Qu'aucun ne saurait salir
.
Mon poème du jour
Regarde se lever lentement
L'aube de toutes les absences
.
Puisque rien n'est audible
Aux sots qui nous gouvernent
J'irai voir de près les sentiers
Où bruit encore autre chose
Que bruits de bottes et discours creux
.
Mon poème du jour
Git à l'encre sympathique
.


1er octobre 2015

© Xavier Lainé, décembre 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire