dimanche 6 décembre 2015

Etat chronique de poésie 2647





2647

Qui es-tu lorsque tu parles
Qui lorsque tu écris
En quels sentiers erres-tu
Qui ne sait où te mènent tes paroles
.
Qui es-tu qui parle
Dit et écrit
Poèmes ou proses sans relief
.
Tu chemines au sommet
Contemples de tes yeux
Sombres brumes aux vallons secrets
Tu marmonnes solitaire
Un chant sans intérêt
Un hymne à temps perdu
.
Qui es-tu qui parle
Dit et écrit
Poèmes ou proses sans saveur
.
Loin des regards tu creuses
Sillon en toi-même labouré
D'avoir trop pansé
Trop pensé
Trop fulminé
Lorsque prisonnier
Des convenances vie s'écoule
.
Qui es-tu qui parle
Dit et écrit
Poèmes ou proses insipides

*

Tu voudrais des mots qui claquent
Fouettent le temps et l'échine courbée
Où pensées toutes faites t'acheminent
Des mots qui vibrent dans l'air glacé
Des mots qui plongent au cœur des larmes
.
Tu voudrais des mots de flamme
Buisson ardent des rêves interdits
Des mots qui brillent de mille feux
Des mots qui te prennent par la main
Pour la danse endiablée d'un autre avenir
.
Tu voudrais des mots qui sonnent


.
29 août 2015


© Xavier Lainé, novembre 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire