mercredi 2 décembre 2015

Etat chronique de poésie 2643





2643

Une gelée précoce à la boutonnière
Tu veilles sur la candeur de tes mots

*

Le soir vibre d'une voix
Tu arrêtes tes larmes juste au bord
Où brille le joyaux d'être
Humain et de se parler
.
Se parler
Sais-tu
Se parler

*

Le soir vibre d'une voix
Si le feu ne brûle en l'âtre
C'est qu'il ne fait pas
Encore assez
Froid
Sinon en dedans
A voir ce monde qui cause
Qui cause
Mais ne dit rien

*


Parce que vrai
André
.
Ne pouvons plus rien dire
De l'atroce condition
.
Plus rien
.
Plus rien
.
Sinon sidérés
Cultiver nos révoltes

*

Aux premiers frimas
Dis que feras-tu
.
Ouvrirais-tu ta porte
A misère et exil
Fermerais-tu tes paupières
Pour ne rien voir des conflits
.
Aux premiers frimas
Dis que feras-tu
.


25 août 2015

© Xavier Lainé, novembre 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire