lundi 30 novembre 2015

Etat chronique de poésie 2641





2641

Un peu dans la brume
Tu n'es plus rien
Fondu dans le paysage
Tu accomplis ton ouvrage
Parvenu au soir
Personne ne t'attends
Alors tu dînes seul
Un peu vidé
Un peu amer

*

Puis vient le moment
Où dépité te retournes
Sur la beauté passée
D'un monde à l'abandon
.
Pleure
Pleure donc
Passant sans souci
Ignore
Ce que ton âme ne peut voir

*

Nuées enragées
Ont fait de la nuit
Cauchemar et naufrage
.
L'enfant revenu
Te tire par les cheveux
Hurle sa douleur
.
Peur de l'abandon
Peur
.
L'enfant s'assoit
Montre les nuages noirs
Décrit d'un doigt tremblant
La nuit sombre de ses rêves
.
Puis retombe
L'enfant
Au sommeil trop vite quitté

*

Vient l'heure et le jour
Tu notes en bas de page
La véhémence des tourments
Met entre parenthèse la splendeur évanouie
.


23 août 2015

© Xavier Lainé, novembre 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire