lundi 16 novembre 2015

Brume et givre



"Gammes", carnet - Photographie de Xavier Lainé, tous droits de reproduction réservés


Brume et givre sur l'aurore
Temps passé fondu aux gouffres du sommeil
Et chaque lendemain qui se déchire
Lambeaux de solitude
Sur le roc de chaque jour

Une mémoire de mineur plane
Dans le brouillard où se dressent
Les fûts droits des platanes centenaires

Hier était bordé d'embruns
Dans les ailes déployées
Navires cloués au quai
Dans la colère des dockers

Ainsi vont les heures
Que chacun aiguise comme couteau
Avec la peau sensible pour objectif
Taillée au vif de toute humanité

Ce que je dis entre deux bancs de brume
Assis au carrefour bruyant des rencontres
L'esprit blanchi des conflits perpétuels
N'est que vent perdu sur vos épaules aguerries
Pâle insurrection sans lendemain


Extrait de "Gammes", carnets inédits
© Xavier Lainé, juin-juillet-septembre-novembre 2013, janvier-février-avril-mai-juin-juillet-août 2014, septembre-octobre-novembre 2015





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire