samedi 26 septembre 2015

Etat chronique de poésie 2605





2605

L'espoir et son point d'interrogation
Se cachent entre des mots d'aurore
L'espoir et son point d'interrogation
Parfois se font si petits et invisibles
Qu'à l'aube te demande et doute
.
L'espoir et son point d'interrogation
Ont une dette immense mais subtile
Auprès de celles et ceux sans compter
Qui se dressent parfois si solitaires
Devant le char des abus de pouvoirs
.
L'espoir et son point d'interrogation
Vont entre les fils de la trame
En couleurs passées et présentes
Tisser ce qui ne s'achète ni se vend
N'a ni langue ni monnaie mais se dit
.
L'espoir et son point d'interrogation
Vont depuis si longtemps d'un pas
Lié au hasard des rencontres dire
Ce que seules oreilles attentives
Savent entendre entre les lignes
.
L'espoir et son point d'interrogation
Traversent toutes les cultures
Gisent avec tous les poèmes
Victimes des autodafés de l'absurde
Et parfois se lèvent poing dressé

*

Puisque l'espoir est tout au bout de tes actes
Avance donc et brise tes chaînes
Ferme donc ce labeur qui t'emprisonne
Prends par la main ta voisine
Qui rêve appuyée à la rambarde
De son balcon d'ennui
Embrassez-vous et marchez
.


18 juillet 2015

© Xavier Lainé, août 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire