vendredi 25 septembre 2015

Etat chronique de poésie 2604





2604

Nuria Rial - L'Arpeggiata - Catalan music from the Middle Ages till now
.


.

Partagerai dès l'aube
Le souffle frais
Les mots simples
L'espoir vaillant
.
Tu serais debout sur le quai
Dans l'attente d'un signe
D'un petit poème envolé
Qui vienne en douce brise
Se déposer sur ta fatigue
.
Partagerais dès l'aube
Le temps épuisé
Les vains soupirs
Les pertes de courage
.
Tu serais debout sur le quai
En muette patience
Ce qui vient ne laisse place
Aux rêves essoufflés
Brisés sur les rocs indifférents
.
Partagerais dès l'aube
La soif et la faim
Les intenses désirs
Les doux rêves épuisés

*

Tu ne peux vivre apaisé
En terres d'agitations permanentes
.
Tu ne peux atteindre l'éveil
Que si un jour seulement
Tu as connu l'engourdissement du sommeil

*

Il n'empêche que
Tu voudrais par instant
Savoir mordre
Pouvoir cogner
Sur toute ces petites gueules
Qui du haut de leur fortune
Te méprisent souverainement
.


17 juillet 2015

© Xavier Lainé, août 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire