mercredi 23 septembre 2015

Etat Chronique de poésie 2602





2602

Are mou Rindinedha
.


.

Difficile de juger
Difficile de distinguer
Le vrai du faux
.
Sinon qu'à la voix
Sonne le ton juste
Où la feinte
.
Le beau jamais
Ne se négocie
Ni se vend
.
Vous pourrez toujours
Sur la table des défaites
Aligner vos colonnes
Blindées de chiffres et billets
.
Le beau jamais
Ne se négocie
Ni se vend

*

C'est cadeau
Que beauté qui sourit
A la lune rieuse
.
Rien à négocier
En l'hôtel de vos ventes
Lors de vos enchères
Où se bradent nos mémoires
.
Riches vous êtes
Sans doute
Qui étalez sur la table
Vos monnaies de papier
.
Nous voici bien plus argentés
D'aller de notre pas insoumis
Semer révolte et libre pensée
Où vous ne connaissez que soumission
.
Nous sommes de ce vent résolument libre
.


15 juillet 2015

© Xavier Lainé, août 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire