jeudi 17 septembre 2015

Etat chronique de poésie 2596





2596

SARA - ΣΑΡΑ - ΝΕΝΑ ΒΕΝΕΤΣΑΝΟΥ
.


.

Tandis que s'agitent les monstres
J'irai en terre de nostalgie
Cueillir maigre fleur d'amour
.
Je marcherai sur des grèves inconnues
Irai à la rencontre de fraîches aurores
Puisant au coeur l'encre des larmes
.
Je déposerai sur les lèvres du temps
Les doux soupirs qui sont fruits
De nos rêves évanescents
.
Tu seras pâle dans la lumière tendre
Un léger souvenir déposé dans les brumes
Et nous irons ouvrir portes et fenêtres
.
Tandis que s'agitent les monstres
J'irai en terre de nostalgie
Cueillir maigre fleur d'amour
.
Il nous en faudra des soleils
Pour effacer les peines endurées
Sur cette terre desséchée
.
Il nous en faudra des élans
Pour avancer avec peine
Dans l'azur délicat d'un jour à naître
.
Ma plume trempée au sang des vaincus
Je laisserai trace sur la plage insouciante
Emu de voir enfin se lever un jour nouveau
.
Tandis que s'agitent les monstres
J'irai en terre de nostalgie
Cueillir maigre fleur d'amour

*

Parfois me demande
Comment elle fait pour fleurir
La fleur d'amour
En terre si inhospitalière
Et ingrate
.


9 juillet 2015

© Xavier Lainé, août 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire