lundi 10 août 2015

Etat chronique de poésie 2558





2558

Greg Haines, Mariska Baars & Sytze Pruiksma — You Know How
.


.

Sans cesse dans l'absence
Evanescent esprit perdu
Dans l'espace d'un jour hagard
.
Sans cesse en absence
Dès lors que temps presse
Sur les parois mobiles
.
Toujours absent toujours
Pour ne plus rien troubler
Ne plus rien corrompre
.
Pour la seule grâce
D'un temps suspendu
Lorsque l'heure sonne
.
De retourner en l'absence
*
Jamais je ne sais
ce qui pourrait qualifier
ce temps volé
qui passe si vite
que ma plume parfois reste
sèche au bord du chemin
.
Parfois je m'arrête
demeure coi
à contempler ta beauté
Offerte en mes nuits d'insomnies
.
Le temps n'y fait rien
elles se font plus présentes
et mon sommeil s'en va
sur la pointe des pieds
voir ailleurs
si d'autres étoiles
seraient plus courtoises
.
Jamais je ne sais
si je peux
si je dois
.


1er juin 2015

© Xavier Lainé, juillet 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire