jeudi 9 juillet 2015

Etat chronique de poésie 2526





2526

Que sais-je encore
De l'amour et de ses mystères
.
En quelle étrange toile
Se tissent nos espoirs
Lorsque paraît Cupidon
Et sa flèche définitive
.
Que sais-je encore
De l'amour et de ses mystères
.
Si nus dans la nuit
Plus rien ne sépare
Ceux qui s'aiment
Ils vont de leurs soupirs
Envenimer le monde
En une danse invisible

*

Lorsque l'autoroute est trop fréquentée
Il reste à prendre les chemins de traverse
.
Il semble qu'à leur tour
Ils soient de plus en plus fréquentés
Par dépit de ces voies royales
Ouvertes sur le vide
Que propose ce monde

*

Le cœur
Lorsqu'il bât
Est généreux
.
Il nourrit tout le reste du corps
Et parfois même s'y épuise

*

Les mots se font subtils
Au badinage du cœur
Les lèvres sèches
Les mains moites
Tu vas ouvrir la porte du jour
A l'autre transie
Qui attend cœur serré
Un signe mystérieux
Un petit clin d'oeil
Tu lui ouvres les fenêtres
.


30 avril 2015

© Xavier Lainé, juin 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire