jeudi 18 juin 2015

Etat chronique de poésie 2506





2506

Tu craches sur ce monde
Etouffe en sa moiteur glauque
.
Crache
Crache donc
Vomit ta bile
Et ta souffrance

*

D'autres s'en viennent
Couvrir d'un voile impudique
La honte et l'esclavage
.
Car nous y sommes
Bien que vous soyez aveugles
Aveuglés et borgnes
Esprits en écharpe
Sous le rouleau médiatique
.
On te lave le cerveau
Derrière ce « on »
Est un visage
Un esprit
Une décision froide
.
Que demain tu crèves
Aux trottoirs d'infamie
N'en ont cure les bourgeois
Et leurs comptables agréés
.
Il leur faut ton sang
Le terme de tes espoirs
Etalé au grand soleil
D'un printemps sans âme
.
Où donc est le pied de biche
Qu'on déterre les pavés

*

Vient le temps de se retourner
Contempler le chemin suivi
Mi-heureux et si souvent trahi
Puis faire un pas sans regretter
.
Vient le temps d'observer devant
.


9 avril 2015

© Xavier Lainé, avril 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire