mardi 26 mai 2015

Etat chronique de poésie 2485





2485

Puis faire comme si
Comme si tu ne savais pas
.
Pourtant tant de cris
Tant de livres
Tant d'articles
Mais fais comme si
Comme si tu ne savais pas
.
Rien de pire en l'esprit
Que son absence
Et même pire
La triste croyance
En son évanouissement
En la tête des autres
.
Ce qui te permet
De faire comme si
Comme si tu ne savais pas

*

Croire en la bêtise
Ce dieu souverain
Qui domine de ses dogmes
Les tristes servitudes
.
Croire en l'indifférence
Cette pauvre complice
Des temps sombres
Où mufles fulminent
Au-dessus des charniers

*

L'Homme ne brille guère
Sauf en ses lumières
Ephémères brûlots
Dans la nuit de ses actes
.
Il lui faut tomber
Faire naufrage
Sombrer au plus profond
Pour découvrir
En son âme meurtrie

*

Te voilà rêveur
Côtoyant Dante
Et l'ombre de Béatrice
.


11-13 mars 2015

© Xavier Lainé, mars 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire