lundi 18 mai 2015

Etat chronique de poésie 2477





2477

C'est un signe du silence
Un son perdu sous les nuées
Un souffle suspendu
Aux rives de l'hiver
.
C'est un signe du silence
Eau claire entre les roches
Lente sève frémissante
Frêles bourgeons en l'azur
.
C'est un signe du silence
Un battement discret
Dans l'intimité du temps
Un secret partagé
.
C'est un signe du silence

*

Blotti entre les bras du silence
Tu cherches peau aimée
Douceur tendre à déguster
Lorsque matin vient
.
Ce qui fut en l'ardeur solaire
D'un amour fugace imaginé
Se perd dans la nuit du temps
Lorsque mutisme s'installe
.
Les vibrations du cœur
Suivent étranges pentes
Lorsque se tait le rêve
*
Tu attendais un signe
Lisait dans les nuées fragiles
La naissance d'une aurore d'amour
Un signe diffus du destin
.
Tu attendais un signe
Ne percevait que désert
En la trame d'un jour sans
.
Sais-tu cette flamme
Demeurée vive
Où nus étaient les amants
D'un jour éperdu en ses mystères
.

3-7 mars 2015


© Xavier Lainé, mars 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire