dimanche 17 mai 2015

Etat chronique de poésie 2476





2476

Devenu l'homme de tous les silences
Il ne sait comment rompre les digues
Un seul geste serait trahison
Rupture et déraison
.
Devenu l'homme de tous les silences
Il ne sait comment s'y prendre
Sans doute muré en ses propres prisons
Il ne peut désormais enjamber le parapet
.
Il est l'homme de tous les silences
Il fuit le monde et ses attraits
Il fuit l'amour et ses complicités
Il ne sait plus qu'ouvrir les pages
.
Il s'avance dans le silence de l'aube
Il regarde peut-être ce vide sous ses pas
Puisque rien ne vient le combler
Plus que les rêves inutiles et vains

*

Il frémit de ces lourdeurs
Qu'hommes déploient
En démentes plaisanteries
.
Femmes alors réduites
Au statut d'objets
Tristes paroles
Couvertes de rires gras


*

Il n'est pas de cette engeance
L'homme qui doute
Qui puise au silence
L'art de vivre ou de survivre
.
Il vit dans la crainte
De ces mots grossiers
Où ses rêves se noient


*


Lui ne connaît que douceur
Tendresse et beauté déclinée
En mille chants
Mille tendresses
Doigts tremblants
Sur la peau délicate
Nue et accordée
.


2-3 mars 2015

© Xavier Lainé, mars 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire