samedi 28 février 2015

Etat chronique de poésie 2411

2411

J'ouvre les portes du jour
Bien avant qu'il ne s'éveille
S'approche sur son nuage
Le temps rêvé d'une enfance
.
Lumières vous dis-je
Allumez les lumières
Fructifiez vos lumières
Celles qui vous poussent
En dedans à rayonner
Un peu beaucoup
Avec passion
.
Qu'est besoin de vitrines
Pour dire un je t'aime
Sous le gui de l'an
Qui s'écoule imperturbable
.
Lumière vous dis-je
Rallumez les lumières
Ne laissez pas s'éteindre
L'art d'être en dedans
A l'unisson de vos oeuvres
Délaissez donc les basses
Et fructifiez en hauteur
.
Nul rêve ne s'accroche
En petites boules dorées
Aux branches d'une vie
Délaissée à d'autres mains
.
Lumières vous dis-je
Allumez les lumières
Fructifiez vos lumières
Celles qui vous poussent
Celles qui vous bousculent
Qui vous font meilleurs
Dans le petit secret d'aimer

*

J'ouvre donc les portes du jour
Met le pied dans l'entrebâillement
Pour que jamais ne se referme l'histoire
.
Pour que jamais ne se referme notre histoire
Celle d'hommes et de femmes détournés sans cesse
.


21 décembre 2014 

© Xavier Lainé, janvier 2015, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire