mercredi 21 janvier 2015

Etat chronique de poésie 2380





2380

Rompre le silence peut-être
Pour ne pas semer confusion
.
Rompre le silence sans doute
Si possible avec paisibles harmonies
.
Ecoutez donc l'impérieux désir de recul
Lorsque ce monde s'affole
Entendez l'immense soif de lenteur
Lorsque tout n'est qu'invitation
Au tumulte sans nulle issue
Sinon demeurer là étourdi et muet
.
A la sidération il te faut répondre
Et c'est de distance dont tu parles
A la dépossession il te faut affirmer
Que nul n'est tenu de s'y vautrer
.
Rompre le silence peut-être
Pour dire qu'amours valent mieux
Que toutes les tempêtes

*

Rompre le silence
A quoi bon
Puisqu'en tous lieux
Cris s'échappent en vain
Que rien ne vient arrêter
Les bras assassins
.
Rompre le silence
D'un long hurlement
Infiniment repris
Bouches tordues
Sous la torture de survivre
A quoi bon encore
.
Rompre le silence
Où crimes et délits
Se succèdent en longues litanies
Ultimes homélies
Pour un monde à l'agonie

*

Je ne me tais pas
Vous m'imposez le bâillons
De vos illusoires libertés
.


25 novembre 2014 

© Xavier Lainé, décembre 2014, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire