mardi 23 décembre 2014

Etat chronique de poésie 2359





2359

Je suis de tous les voyages
Je bois aux lèvres de l'aurore
Désirs et plaisirs
Et innocence aussi
.
Je suis de tous les voyages
Yeux grands ouverts
Je vais un peu somnambule
Sur le fil d'un monde vacillant
.
Je suis de tous les voyages
Je cueille les rimes féminines
Aux champs d'horreur
Aux champs d'honneur
.
Je suis de tous les voyages
Mes doigts se font habiles
A défaire le corsage trop serré
D'un temps qui agonise
.
Je suis de tous les voyages
Tant d'ouvrages à accomplir
Pour que chemin se fasse
Plus doux aux pas des exilés
.
Je suis de tous les voyages
Je rêve d'amours infinies
Proclamées aux étoiles
Dernier rempart d'espérance
.
Je suis de tous les voyages
Valises posées au quai
De nulle part je viens
J'arpente les rives solitaires
.
Je suis de tous les voyages
De toutes les mains tendues
De tous les bras épris
De tous les rêves envolés

*

Tes bras ouverts
La palpitation de ton cœur
Ma main sur ton sein
En l'émoi d'un nouveau jour
Voilà qui transcende les heures
.


8 novembre 2014

© Xavier Lainé, novembre 2014, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire