samedi 29 novembre 2014

Etat chronique de poésie 2338





2338

L'enfant qui maigrit
Souffre de père
Souffre de mère
Epuisés de se combattre
.
Nos enfants ont faim
Faim d'être unique
Dans la présence du deux
Dans la présence vraie
.
Il ne savent pas lire
Entre les lignes
.
Ils ne jouent pas
Ils jouissent d'exister
Ou pleurent d'être emportés
Dans le tourbillon mortel
D'adultes arrogants
.
Tu n'as pas de titre
D'autre permis
Que celui d'être père
.
Père n'a jamais rien porté
Rien supporté
Sinon sa maigre douleur
Trop longtemps tue peut-être
Trop longtemps travestie
.
Tu ne te respectes pas
Lorsque coups affleurent
Sur l'océan de tes douleurs
.
La femme là-bas
Perdue sous les orages
N'est peut-être pas
Le monstre claironné
.
La femme hier aimée
Ne se dissout pas
Dans les brumes
D'une haine soudaine
.
Elle est la vie et la mémoire
.


23 octobre 2014 

© Xavier Lainé, novembre 2014, tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire