mardi 21 janvier 2014

Flash back



"Gammes", carnet - Photographie de Xavier Lainé, tous droits de reproduction réservés



Un chaud implacable heurte les tuiles

Elles se vengent
Les pleutres
En indescriptibles nuits

Tournent et retournent dans leur lit
Les bourgeois et leurs fausses connivences

Rues vibrent de l’ardeur caniculaire
L’ombre des platanes ne suffit plus à la tâche

On s’époumone
Fontaines éteintes
En chuchotis de confidences obscures

C’est déjà la fin
L’intime conviction
Que rien n’arrivera plus

Les yeux pleurent les fraîches ombrées
Les ombrelles tenues
Aux épaules menues

La beauté se montre et s’affiche
Aux épaules dénudées de l’heure

Elle flâne entre deux fontaines


Extrait de "Gammes", carnets inédits

© Xavier Lainé, juin-juillet-septembre-novembre 2013, janvier 2014





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire