samedi 23 novembre 2013

Tristes démons


"Gammes", carnet - Photographie de Xavier Lainé, tous droits de reproduction réservés





Mes pieds descendent
Au ralenti
Les marches d’un bolide
Lancé à grande vitesse
Sur les rails invisibles

Mes yeux contemplent
Le voile près des nuées
Se déchirer
Sur des rocs de Victoire

Un vent innocent
Secoue un peu
Les maigres arbres
Cramponnés au goudron
Entre deux voitures désertées

Nombre d’hommes et de femmes
Leur vie arrêtée
A l’étroitesse des pensées absentes
Font étalage de leur bêtise
Obscure attitude
Tordue en aigreurs d’estomac

Dieu qu’ils sont nombreux
Les tristes démons
En costume du dimanche



Extrait de "Gammes", carnets inédits

© Xavier Lainé, juin-juillet-septembre-novembre 2013



vendredi 22 novembre 2013

Lâcher les mots


"Gammes", carnet - Photographie de Xavier Lainé, tous droits de reproduction réservés



Délivrée la langue
De sa gangue verbeuse

D’une main leste
Lâcher les mots
Aux vagues de la distance



Que faire de ce temps réduit
Où sonnent les fatigues

Jeunesse allongée
Au pavé de la ville
Sans autre espérance
Que d’attendre


Mais quoi

Quoi que mes mains sachent
En couronnes tresser
Et faire pardonner
Les actes immondes 
D’un obscur ascendant


Mots délivrés de la langue
En doux soupirs d’impalpable vérité



Extrait de "Gammes", carnets inédits
© Xavier Lainé, juin-juillet-septembre-novembre 2013



jeudi 21 novembre 2013

Mains d'expert


"Gammes", carnet - Photographie de Xavier Lainé, tous droits de reproduction réservés


Il ne nous est resté que l’illusion d’exister

Fuite en avant
Droit sur le gouffre de nos ignorances

Un prétendu savoir
Tient à combler toutes les failles

On en reste coi
Rien n’est laissé au hasard

Ceux qui détiennent les rênes
Confiées de mains d’expert
Nous affirment leur omnipotence

Nous rentrons chez nous
Tête basse
Persuadés de notre impuissance

Il ne nous reste qu’à ouvrir la porte
Commencer le voyage

Celui qui nous conduira
Aux issues ouvertes
De l’espérance non feinte



Extrait de "Gammes", carnets inédits

© Xavier Lainé, juin-juillet-septembre-novembre 2013



mercredi 20 novembre 2013

Germer c'est grandir


"Gammes", carnet - Photographie de Xavier Lainé, tous droits de reproduction réservés




Utile
Futile

Impeccable spirale

Happe les doigts imprudents

L’intime secret de beauté
Alors s’étiole entre les lames verticales
Vie tranchée au vif objet de ses désirs


Une fois séparé de ce qui divise
Il reste à doux doigts
L’art de panser

Encore faut-il établir le lieu
La faille
Le divorce

Doigts agiles sur la partition de l’instant
Tambours peuvent battre au rythme cordial
C’est fraternité tissée
Au secret humus où germe la splendeur

Un enfant écrit : « Germer c’est grandir »
Le regard prend une autre tournure





Extrait de "Gammes", carnets inédits
© Xavier Lainé, juin-juillet-septembre-novembre 2013



mardi 19 novembre 2013

Sans trop perdre


"Gammes", carnet - Photographie de Xavier Lainé, tous droits de reproduction réservés


Croire encore en la possibilité d’un rêve
Juste avant de tirer révérence
Vers des sommets de silence
D’où contempler les dissensions du monde
Avec la hauteur respectueuse
Qu’elle mérite

La vie n’est qu’un long voyage
Qui n’a rien à prouver
Sinon sa laborieuse existence
Sans doute est-ce raison
Que ne poser nulle question
Saisir à bras le corps
Le fil des jours qui s’étiolent
Entre deux bras d’impuissance

Oui Madame on peut vivre assez fou
Pour être chanteur écrivain
Que sais-je encore
Et aussi gagner sa vie
Sans trop la perdre et s’ennuyer



Extrait de "Gammes", carnets inédits

© Xavier Lainé, juin-juillet-septembre-novembre 2013