mardi 24 septembre 2013

Aux poches trouées de l'exilé



"Gammes", carnet - Photographie de Xavier Lainé, tous droits de reproduction réservés


On a beau se vouloir léger
L’air pèse aux épaules

Sur un tapis d’angoisses
Pas une fleur ne vient au jour

Pétales déchirés
Elles volent
Mortes
Dans un ciel de suie

Humour a pris la tangente
Dès lors que vivre pèse



Le dessin d’avenir
A de tristes desseins

Chaque jour pose son obole
Aux poches trouées de l’exilé



Demeure la satisfaction du voyage
L’errance constante
Au gré des vents tournants
D’un monde affolé




Extrait de "Gammes", carnets inédits
© Xavier Lainé, juin-juillet-septembre 2013




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire